Qu’est-ce qu’une poule pondeuse ?

La souche des poules pondeuses est la Gallus Gallus domesticus.

On appelle poule pondeuse une poule issue de lignées spécialisées qui produit des œufs pour la consommation humaine. Ces œufs ne sont pas fécondés.

Les souches de poules de la filière des poules pondeuses sont différentes de celles dites de chair (poulet).

Les poules pondeuses sont, elles, issues de troupeaux reproducteurs, et donc d'œufs fécondés. Ces œufs sont incubés par des entreprises spécialisées appelées couvoirs (les œufs sont mis dans des incubateurs).

Seuls les poussins femelles sont amenés à devenir poules pondeuses. Les poussins mâles (appelés coqs frères de pondeuses) sont tués (broyés ou gazés) à la naissance car ils n’ont aucune utilité ni pour la production des œufs (ils ne peuvent, par définition, pas pondre d’œuf), ni pour la production de viande (ils ne sont pas issus d’une génétique leur permettant d’être valorisés dans la filière chair en « poulet ». Les poussins mâles de la souche pondeuse ne donnent pas une telle chair et ne sont donc pas consommés pour leur viande). 
Les mâles sont donc éliminés (les cadavres partent à l’équarrissage, il n’y a pas de filière de valorisation de cette viande).

Chez Poulehouse, nous nous sommes engagés à bannir l’élimination des poussins mâles. Depuis mai 2020, toutes nos nouvelles poules pondeuses sont issues de la technique de sexage-in-ovo qui permet de détecter le sexe de l’embryon dans l’œuf (la technique de Respeggt que nous utilisons sait détecter le sexe à J+9) et ainsi de ne couver que les œufs femelles.

Ainsi, ne viennent à naître au couvoir que les poussins femelles, qui grandiront ensuite dans un élevage de poulettes jusqu’à leur maturité sexuelle (autour des 17 semaines d’âge), juste avant l’entrée en ponte.
Il est d’usage dans l’élevage de poules pondeuses de pratiquer l’épointage. L’épointage est une pratique qui consiste à  éliminer par laser la pointe du bec des poussins à la naissance pour limiter les conséquences du  picage (comportement agressif lié à un stress  observable chez les poules qui piquent alors les plumes de leurs congénères, ce qui, au-delà de l’arrachement des plumes, peut créer des plaies ouvertes). Cette mutilation peut avoir des conséquences sur la mortalité des poussins : le bec est un organe sensible permettant aux poussins de boire et s’alimenter dès les premières heures de leur vie. L’ablation de la pointe du bec peut ainsi rendre douloureux l’accès à l’eau et la nourriture suite à cette opération, et donc affaiblir le poussin (jusqu’à parfois en mourir pour certains). Une fois adulte, un bec non entier peut faire perdurer des difficultés pour s’alimenter, entretenir le plumage ou encore lutter contre les parasites externes. Chez Poulehouse, l’arrêt de l’épointage dans notre modèle de production était un sujet évident à mettre en place. La pratique étant habituelle pour la filière, patience et dialogue nous ont permis de nous engager dès mai 2020 à bannir cette pratique pour toutes nouvelles poules arrivées dans le modèle Poulehouse à partir de cette date.

Après 17 semaines, les poulettes sont envoyées dans un élevage de poules pondeuses où elles commencent leur cycle de ponte à l'âge de 19 semaines environ.  Le cycle de ponte chez l’éleveur dure environ 12-13 mois, pendant lesquels la poule peut pondre 300 œufs (presque 1 œuf par jour). 
Les poules pondeuses peuvent être élevées dans 4 types d'élevage :

- En cages (les poules sont claustrées en groupes de 12 à 60 poules par cage). Le code 3 sera indiqué sur l’œuf.

- Au sol, dans des bâtiments fermés, autrement dit une claustration en bâtiment. Le code 2 sera indiqué sur l’œuf.

- En plein air, les poules sont logées dans un bâtiment (avec système de nid en ligne ou volière) et ont accès à un parcours extérieur tous les jours. Le code 1 sera indiqué sur l’œuf.

- Selon le mode de production biologique, les poules ont accès à un parcours extérieur et l’élevage doit répondre au cahier des charges bio pour lequel il est certifié. Elles sont aussi nourries avec des matières premières issues de l’agriculture biologique. Le code 0 sera indiqué sur l’œuf.
Les poules pondeuses de chez Poulehouse sont élevées en Plein air ou en Bio. Les œufs Poulehouse ont donc soit un code 1 (boite jaune plein air) ou 0 (boite verte Bio).

La ponte est un des comportements essentiels de la poule, pendant lequel elle choisit un site de nidification, elle prépare son nid et s'éloigne de ses congénères.
Elle a également besoin de poussière pour entretenir son plumage : elle gratte alors le sol et passe le bec dans ses plumes afin d'envoyer la poussière sur son corps.
Enfin, les poules ont besoin de perchoir lors des périodes de repos, le plus souvent la nuit.
En général la poule pondeuse fait un cycle de ponte avant d'être réformée et envoyée à l'abattoir. Une fois abattues, les poules pondeuses ne sont que très peu consommées pour leur viande en France et en Europe : une petite partie est utilisée dans l’alimentation humaine (sous forme de "poule au pot", dans les bouillons de poules, et autres préparations industrielles) ; une autre partie est transformée en co-produits animaux, notamment pour le petfood ; mais la majeure partie des carcasses est envoyée surgelée et par avion en Afrique, principal importateur de viande de poule. Ce débouché, en plus d’être soumis aux capacités d’importation de l’Afrique, vient concurrencer, avec un prix de vente bien inférieur, le marché de la volaille de chair africaine. Si en France cette viande est très peu consommée, c’est d’abord pour des raisons culturelles (on consomme aujourd’hui moins de poules au pot que du poulet rôti), mais également parce qu’elle ne présente pas les mêmes critères de qualité de chair auxquels sont habitués les consommateurs de viande de volaille de chair (poulet, dinde, pintade, chapon etc…). On estime le nombre de poules pondeuses abattues chaque année à environ 50 millions (et donc environ autant de poussins mâles broyés dès la naissance).
Chez Poulehouse, nous nous engageons à ne pas tuer les poules après 18 mois, mais à nous en occuper jusqu’à leur mort naturelle. Les poules Poulehouse font donc plusieurs cycles de ponte et ne sont jamais envoyées à l’abattoir.

Chez Poulehouse, nous nous engageons de A à Z dans le bien-être animal :

- nous ne tuons pas nos poules, même après 18 mois (elles continuent de pondre puis finissent leur vie dans notre maison des poules lorsqu’elles ne pondent plus);

- nous  engageons toutes nos nouvelles poules sans épointage depuis mai 2020;

- nous ne broyons aucun poussin mâle grâce à la méthode du sexage-in-ovo depuis mai 2020 pour toutes les nouvelles poules arrivées dans le modèle Poulehouse.