Qu’est-ce que le sexage-in-ovo ?

Afin de produire des œufs, la filière a besoin de poules pondeuses, et donc de femelles. Pour faire naitre ces poules, des œufs fécondés sont couvés dans ce que l’on appelle des « couvoirs ». De ces œufs naissent ensuite des poussins mâles et des poussins femelles. Malheureusement, les mâles n’ont aucune utilité pour la production des œufs et sont également considérés comme inutiles à la filière viande !
Ainsi, on ne le sait pas toujours mais en France chaque année, 50 millions de poussins mâles sont broyés ou gazés à la naissance.
Pour éviter cette terrible pratique, une start-up allemande nommée “Respeggt” met au point en 2018 une technique de « sexage-in-ovo », qui permet de détecter le sexe de l’embryon dans l’œuf de manière sûre à J+9 (c’est à dire au 9ème jour de couvaison) et ainsi de ne couver que les poussins femelles.

De nombreuses études (notamment celle du Department of Pathology, Oslo University Hospital HF 2015, et celle du comité scientifique du Bundestag 2017) ont démontré que l’embryon n’est capable d’interpréter la douleur qu’entre le 10ème et le 13ème jour.
Cette technique est donc sans souffrance !

La technique est simple :

Les œufs fécondés sont placés en incubation.
Au 9ème jour, les œufs sont sortis de l’incubateur, un bras robotisé pointe un laser sur la coquille de l’œuf fécondé et y perce un trou de 0.3 mm de diamètre. Ensuite, par cet orifice, une goutte de liquide allantoïde est aspirée hors de l’œuf grâce une pipette.
Pour connaitre le sexe du futur poussin, il suffit d’ajouter à cet échantillon une goutte de réactif : si le liquide change de couleur, c’est que l’œuf contient une hormone, l’estrone sulfate et qu'il s’agit donc d’une femelle. Pas besoin de refermer le trou, la membrane se reconstitue d’elle-même très rapidement (en moins d'une heure).
Une fois repérés, les œufs mâles sont revalorisés en matière première à haute valeur protéique ou co-produits animaux.
Les œufs femelles, eux, sont replacés en incubateur et continuent leur développement. Les œufs éclosent au 21ème jour et les poussins femelles sont ensuite accueillis dans les élevages Poulehouse en France. Les poulettes commenceront à pondre en moyenne à partir de leur 20ème semaine.
respeggt - des oeufs sans tuer de poussins males
Les œufs provenant de poules issues de cette technique de sexage-in-ovo sont ensuite tamponnés «Respeggt» et commercialisés dans les boîtes Poulehouse estampillées d’un sticker jaune «sans tuer de poussins mâles» et distribués en France. Fin 2020 ce sont déjà plus de 7 000 poules issues de sexage-in-ovo chez Poulehouse et ce chiffre devrait doubler d’ici fin 2021 ! Chez Poulehouse, nous œuvrons auprès de différents acteurs de la filière pour faire arriver en France la technologie du sexage-in-ovo et nous sommes la 1ère marque d’œufs à avoir proposé des œufs de poules issues de cette technique, dans les supermarchés français. Nous plaçons le bien-être animal au cœur de notre mode de production et avons pris un engagement fort en mai 2020 : que toutes les nouvelles poules arrivant dans le modèle Poulehouse soient issues de la technique de sexage-in-ovo. À chaque renouvellement de lot de poules, nos éleveurs partenaires doivent se procurer des poussins femelles issus du sexage-in-ovo et non-épointées.
schema du procede de sexage-in-ovo